Supercollectif : l’avis d’un spécialiste de l’intelligence artificielle

Stéphane Mallat, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « Sciences des données », a donné son avis sur le livre d’Emile Servan-Schreiber – « Supercollectif : la nouvelle puissance de nos intelligences » (Fayard, 2018) – lors de sa présentation à l’Institut Sapiens, le 13 novembre 2018. Voici son texte :

Cela m’a toujours étonné de voir quelqu’un comme Émile Servan-Schreiber, dont l’intelligence est à la fois profonde et décalée jusqu’au poétique, se passionner pour l’intelligence collective. Je ne nie pas que les fourmis et les termites ont des organisations extraordinaires mais jusqu’à maintenant cela me faisait autant rêver que d’aller travailler à la chaine.

Le livre d’Émile Servan-Schreiber est passionnant car il dépasse cette opposition entre intelligence individuelle et collective, en montrant que des mécanismes similaires entrent en jeux, et se nourrissent de la diversité.

Cet appel à la diversité pourrait ressembler à un slogan politiquement correct mais c’est bien plus profond. Dans le domaine de l’apprentissage statistique, qui est au cœur de l’intelligence artificielle, on sait que les stratégies les plus efficaces pour estimer la réponse à des questions complexes agrègent un grand nombre d’estimateurs peu fiables, avec un système de vote bien optimisé.

Dans Supercollectif, Émile Servan Schreiber revoit ces idées avec une perspective beaucoup plus large qui va de l’individu aux groupes jusqu’aux entreprises, et il donne un éclairage nouveau sur les processus démocratiques. Pour une fois, on ne termine pas sur une condamnation sans appel du futur, mais au contraire sur une vision optimiste que vous devez absolument découvrir. 

C’est la meilleure façon de comprendre ce que Hypermind peut apporter à votre entreprise ou votre organisation